AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Angel's Breaking-up !
Le forum sort d'une période d'hiatus de 3 mois, on repart de zéro !
Nous recrutons un modo pub ! Envoyez un MP à Jamie
Des RPs rapides (de quelques lignes) sont possibles, conditions ici

Partagez | 
 

 « Go on, I'll kill you anyway »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Jamie K. Hemersfield
Admin ☆  'Cause I may be bad but I'm perfectly good at it
Admin ☆ 'Cause I may be bad but I'm perfectly good at it
Avatar : Teresa Palmer
Crédit : Cripsow
Âge : 26 ans / 955 ans
Statut : Célibataire
Pouvoirs : Exploser les molécules ▬ Technokinésie
Optique : Je crée ma propre victoire
Messages : 4961

Vos caractéristiques
Maîtrise des arts:
0/100  (0/100)
Puissance des Pouvoirs:
105/200  (105/200)
Répartition de vos points pouvoirs/arts:
MessageSujet: « Go on, I'll kill you anyway »   Mar 15 Mai 2012 - 22:11

« Go on, I'll kill you anyway »


feat. Jamie Hemersfield & Sacha Alexander



Jamie était installée dans un fauteuil confortable au fond de la pièce, écoutant la musique assourdissante, la tête appuyée sur le dossier, et les yeux fermés. Ses longs cheveux blonds s'étalaient autour de son visage pur, trop pur pour une démone, mais c'était en partie cela qui faisait son efficacité. Elle avait une tête d'ange. Elle porta sa cigarette perchée sur le long tube des femmes des années 20 à ses lèvres, repoussa de quelques doigts une mèche qui venait chatouiller son cou, et profitait de cet instant. Elle avait terminé un boulot il y a de cela deux jours et depuis, elle prenait quelques vacances bien méritées dans l'Antre. Elle ne dormait que quand cela devenait réellement nécessaire, ne mangeait pas, allait tuer un ou deux mortels à Kingstorm et ramenait de temps en temps un démon chez elle quand elle s'ennuyait. La belle vie, en somme. C'était ce qu'elle se préparait comme retraite, elle prenait juste un peu les devants de temps en temps.

Les basses de la musique faisaient vibrer le sol, un sourd aurait parfaitement pu danser sans problème dans une ambiance pareille. Quand elle rouvrit les yeux, elle vit les ondes se déplacer dans son verre de champagne. Elle en prit une gorgée, puis une autre et regarda partout autour d'elle. Des démons de toutes sortes trainaient par ici. Des vicieux qui ne cherchaient qu'à satisfaire leurs besoins primaires, d'autres comme elle qui avaient juste envie de se changer les idées, d'autres encore qui parlaient affaire. Dans l'Antre, personne n'avait peur d'être entendu, car personne n'avait peur de tuer qui il fallait si nécessaire.
Elle ne prêta attention à personne en particulier, elle était venue seule, et comptait bien terminer la soirée seule. Elle n'avait pas envie de s'encombrer d'un homme ce soir.
C'est donc avec un certain soupir qu'elle accueillit celui qui venait de s'asseoir à côté d'elle.

« Save it, beau gosse, ce soir je dors toute seule » dit-elle sans le regarder.

« Je ne suis pas là pour toi. Je suis là pour parler affaire. Il parait que tu tues pour pas cher, et j'ai justement une victime à éliminer. Tu es partante ? »

L'attention de Jamie fut immédiatement attirée. La retraite ? C'était pour dans au moins 10 000 ans, elle était incapable de rester sans travailler plus d'une semaine ! En fait, elle détestait réellement se tourner les pouces et « profiter » de la vie... elle avait besoin d'action, de buts, elle ne pouvait pas rester là à dépenser son argent, même si elle en avait beaucoup trop. Alors, quand quelqu'un venait louer ses services, elle était aux anges, permettez-moi l'expression.
Elle fixa attentivement son interlocuteur. Démon âgé de toute évidence, à voir la flamme parfaite et idéalement contrôlée qui jaillissait de sa paume tandis qu'il se tournait les pouces à sa propre façon. Jamie aussi aimait user de son pouvoir pour passer le temps. Elle aimait particulièrement éclater les molécules d'un objet et les réassembler juste avant qu'elles ne s'éparpillent partout.
Brun, plutôt attirant, sûr de lui, légèrement arrogant. Le genre d'homme qu'elle verrait parfaitement dans son lit, en somme. Certes, elle avait décidé qu'elle finirait seule ce soir... mais il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, n'est-ce pas ?

De son regard de biche, elle le détailla sans demi-mesure, le jaugea un moment avant de lui répondre.

« Ça dépend. C'est qui ? Démon ? Ange ? Ne me dis pas que c'est un mortel, c'est trop ennuyeux, je ne prends plus que les cas sérieux, sinon ça n'en vaut pas la peine. Des mortels, j'en tue presque tous les jours pour passer le temps. »

« C'est un démon, de plus de 1000 ans. Un traître... »

Jamie leva un sourcil. Un traître ? Fricotait-il avec des anges ?

« Je présume qu'il a engendré des hybrides, pour mériter un tel surnom ? »

« Non... c'est bien pire. Il trahit Satan... ce genre de démon, âgé de la sorte, ne peut pas sortir de nos rangs. Nous avons besoin de ce genre d'effectifs chez nous... on ne peut pas les laisser partir chez l'ennemi. Plutôt les voir mourir que chez les Anges. Il s'appelle Sacha Aleksander, il est capable de provoquer les ténèbres et de léviter... »

« J'ai pas besoin de tes renseignements, je les prends moi-même. C'est un cas intéressant... je prends. Mon prix comprendra toutefois du cash et en nature. »

*********

La démone était assise au bar, son cocktail à la main, observant sa future victime un peu plus loin. Elle termina son verre d'une traite puis se leva. Elle ajusta sa jupe crayon, remit en place sa poitrine, détacha un bouton de son chemisier et fit gonfler ses cheveux d'un geste sexy, puis se déplaça jusqu'aux côtés du cher Sacha Aleksander. Il était également au bar, et elle s'assit sur le siège à sa droite.

*Mignon ! Au moins ça sera pas trop désagréable !*
pensa-t-elle.

« Un Martini ! » lança-t-elle alors. Puis elle jeta un regard au démon. « Je peux vous en offrir un ? » demanda-t-elle en jetant une œillade à son verre vide.




Dernière édition par Jamie K. Hemersfield le Lun 17 Sep 2012 - 17:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sacha Aleksander
Admin ☆  The Dark side of the Moon
Admin ☆ The Dark side of the Moon
Avatar : Garrett Hedlund
Crédit : Belle
Âge : 28 ans / 1 135 ans
Statut : Célibataire
Pouvoirs : Ténèbres / Lévitation
Optique : Va où le vent l'emporte
Messages : 231

Vos caractéristiques
Maîtrise des arts:
0/100  (0/100)
Puissance des Pouvoirs:
110/200  (110/200)
Répartition de vos points pouvoirs/arts:
MessageSujet: Re: « Go on, I'll kill you anyway »   Mar 15 Mai 2012 - 23:53
« Hey toi! »
Sacha s'arrêta, interpellé par une voix qu'il ne connaissait pas. Il se retourna tranquillement, ne reconnut pas l'opportun. Mais très semblablement un mortel.
« Qu'est ce que tu veux? »
« Je sais s'que t'es ! T'es qu'un putain d'immortel ! »
Sacha eut un sourire en coin, presque réellement amusé. Il sortit son paquet de clopes de l'intérieur de sa veste, glissa son autre main dans la poche arrière de son jean, de cette même façon de bouger nonchalante sans le vouloir. Il en sortit un briquet tempête, alluma sa cigarette en un mouvement. Il recracha la fumée sans ôter le tube de ses lèvres, remit son briquet là où il l'avait pris.
« Et tu veux y faire quoi? Tu penses que toi et moi, on a... un compte à régler? » demanda-t-il, amusé.
Le mortel s'énerva d'autant plus, sortit une arme à feu. Sacha, imperturbable, reprit :
« Je crois qu'il va falloir que je t'explique quelques petits trucs... » dit-il tant dis qu'il laissait les Ténèbres s'échapper de lui. Le mortel n'y avait pas fait attention, mais l'obscurité s'emparait doucement de ses sens. Quand il s'en rendit compte, une peur vicieuse s'insinua sur les traits de son visage et un sourire satisfait et franc, un rien sadique apparut sur les lèvres de Sacha.
« Mais tu as raison mon gars, je pense qu'on a un compte à régler toi et moi... »
Un cri retentit dans la nuit, tant dis que Sacha rejetait d'un mouvement du bras le corps du mortel hors de son chemin.
Le démon émit un grognement lorsque la cendre de sa clope tomba sur sa veste. Il regarda le corps gisant par terre, songeur. Même le meurtre gratuit n'avait plus la même saveur. C'était donc cela, devenir trop vieux quand on était un démon comme lui? Même quelque chose qui aurait dû satisfaire sa nature profonde ne lui apportait qu'une vague consolation de quelques secondes. Sacha savait quel serait son remède si jamais son état quasi végétatif en venait à s'éterniser. Il devrait s'y résoudre, il ne pourrait indéfiniment continuer comme cela.
Un brouhaha commença à gronder dans son dos. La meute rappliquait apparemment... Sacha jeta un coup d'œil par dessus son épaule et aperçut quatre hommes trainer au coin de la rue, ne sachant si ils devaient approcher ou non. Si ils étaient des voleurs, Sacha aurait bien vouloir voir leur tête si il prenait son sang alors qu'il venait d'invoquer les Ténèbres. Il y avait peu de chance qu'ils comprennent à quoi pouvait bien servir ce pouvoir un peu étrange. Sacha s'était toujours très bien accommodé de ce don ; il était à son image, fait pour un homme de l'ombre, comme lui. Sacha aurait pu faire parti des démons sanguinaires de pouvoirs de Russie – mais aussi de tous les autres pays qu'il avait habité – mais il avait toujours préféré rester en retrait. Il n'était pas fait pour être un « homme » public, pourtant il en avait eu le pouvoir et l'opportunité. Et d'un coup, il ne se sentit plus l'envie de jouer, même avec ces mortels qui espéraient avoir sa peau. Leur murmure s'accentua lorsqu'ils aperçurent le corps de leur compagnon au sol. En guise d'au revoir, Sacha jeta son mégot en arrière, en direction des hommes avant de faire quelques pas en avant pour entrer dans une ruelle proche. Le grand brun entendit des bruits de pas précipités mais n'était pas d'humeur à jouer à ce petit jeu. Il lui fallu une seconde pour mobiliser le pouvoir nécessaire et s'éleva presque immédiatement à la verticale et en quelques secondes, il atteignit le toit du bâtiment. Un vent sournois s'immisça dans son cou lorsqu'il posa un pied au sol. Il rabattit le col de sa veste contre lui et observa la lune qui était déjà haute, inspira l'air de la nuit. Oui, il savait où aller ce soir...

L'antre ne changeait que rarement et Sacha déplorait cette tendance qu'avait les vieux démons qui vivaient ici de vouloir toujours garder les choses telles quelles. Il s'ennuyait si vite! Même vivre au même endroit finissait par le lasser alors que ses semblables gardaient, pour la plupart, un cadre de vie proche de vie en vie.
Il salua d'un signe de tête plusieurs démons qu'ils connaissaient bien – sans pour autant les apprécier car ils étaient des proches de Satan, mais il s'était bien gardait de leur en faire part – et qu'ils avaient souvent côtoyés à l'époque où ils trainait avec tous ces gens de pouvoirs. Cette époque où il avait goûté à la « vie politique » de l'Antre et qu'il avait déserté relativement vite. Il entra dans le bar et se dirigea vers le bar. Le barman le salua :
« Un moment qu'on ne vous a pas vu ici, Mr. Aleksander ! Qu'est ce que je vous sers ? »
« La Terre est toujours plus palpitante que l'Antre, tu manques quelque chose... Comme d'habitude. »
Sacha attendit quelques secondes son verre, accoudé au bar. Il entamait sa boisson lorsqu'une fois de femme lui proposa un verre. Il lui jeta un coup d'œil. Pas désagréable du tout à regarder. Presque étrange qu'une femme ose l'aborder avec la tête qu'il arborait ce soir-là.
« Je pense que ce genre d'offre ne se refuse pas. »
Le barman le regarda et il montra un deux de la main. Il lui resservit deux whisky sec et but le premier cul sec avant d'entamer plus tranquillement le second. Il se tourna vers la démone :
« Le deuxième verre est à mes frais, bien sûr » dit-elle avec un sourire en coin. « Je vous offre un verre ? »
Il laissa quelques billets sur le comptoir.
« Les jolies femmes sont devenues plutôt rare ces derniers temps dans ce bar, je me demandai si ça existait toujours dans l'Antre. »
Sacha prit son verre et se retourna, près à aller s'installer à une des tables basses pourvues de fauteuils confortables. Il jeta un coup d'œil en arrière sur la jolie blonde, sourit :
« Jolie jupe. »
Il s'installa dans un fauteuil, sortit une nouvelle cigarette. Il tendit son paquet à la démone qui l'avait suivi puis alla chercher son briquet coincé entre le fauteuil et une de ses fesses. Il se pencha, proposa du feu à sa cavalière de quelques minutes puis alluma la sienne.



©Datura
When all those shadows almost killed your light


Dernière édition par Sacha Aleksander le Jeu 17 Mai 2012 - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jamie K. Hemersfield
Admin ☆  'Cause I may be bad but I'm perfectly good at it
Admin ☆ 'Cause I may be bad but I'm perfectly good at it
Avatar : Teresa Palmer
Crédit : Cripsow
Âge : 26 ans / 955 ans
Statut : Célibataire
Pouvoirs : Exploser les molécules ▬ Technokinésie
Optique : Je crée ma propre victoire
Messages : 4961

Vos caractéristiques
Maîtrise des arts:
0/100  (0/100)
Puissance des Pouvoirs:
105/200  (105/200)
Répartition de vos points pouvoirs/arts:
MessageSujet: Re: « Go on, I'll kill you anyway »   Jeu 17 Mai 2012 - 22:07
Il n'était pas rare de voir Jamie trainer dans les parages. C'était l'un de ses endroits préférés entre deux boulots, comme celui dans lequel elle était encore la veille, se croyant en vacances. Le travail l'avait cependant rattrapée, pour son plus grand plaisir, elle devait l'admettre. Rester inactive n'était pas son truc, malgré qu'elle essaya chaque fois de s'en convaincre.
C'est donc sans réelle surprise que plusieurs démons la reconnurent et lui firent signe tandis qu'elle se dirigeait vers sa victime. Elle les saluait d'un simple d'un regard, parfois d'un sourire tout à fait superficiel tout autant qu'artificiel. Jam' n'était pas de nature souriante, c'était une démone insensible et peu démonstrative. Elle ne souriait que quand elle était pleinement satisfaite, et cela arrivait de moins en moins souvent, malheureusement. Peu de choses la satisfaisaient encore réellement, le plus souvent elle se contentait de ce qu'on lui offrait ou de ce qu'elle trouvait, mais à bien peu d'occasions, elle avait pu se dire convaincue.
Néanmoins, elle se forçait face à ces gens qui un jour ou l'autre pourraient peut-être lui servir. Sait-on jamais, la vie d'un démon pouvait être longue et à moins d'être doté du pouvoir de lire l'avenir, il était impossible de savoir si, dans un futur plus ou moins proche, les rôles ne seraient pas inversés.
Elle espérait cependant que personne ne viendrait l'aborder. Elle détestait être dérangée en plein travail, et ne voulait pas se justifier devant quiconque. Elle n'avait pas le temps de bavarder avec quelqu'un d'autre quand sa cible était à portée de main. Elle aurait bien prié Dieu mais elle craignait fort que cela ne lui porte malchance, d'autant plus qu'il était mort. Elle se contenta donc d'espérer très fort jusqu'à ce qu'elle atteigne son but. Deux yeux bleus vinrent se poser sur sa silhouette engageante, et elle remercia le Dieu mort ou quiconque avait participé à son premier succès. Et c'est ravie qu'elle l'entendit accepter avec presque un certain plaisir son offre. Les choses en étaient presque trop faciles, mais ses recherches avaient démontré que l'homme aimait les jolies femmes et il n'avait donc pas été difficile pour Jamie de pencher sur ce tableau-là.

Quand il offrit un deuxième verre, elle accepta d'un clignement d'yeux et un sourire – celui-là aussi tout à fait artificiel, mais pourtant convainquant. Elle était bonne actrice et avait un certain entrainement en la matière. Elle pouvait être la démone sans crainte aussi bien qu'une farouche vierge effarouchée selon les besoins. Avec cet homme-là, toutefois, elle savait qu'elle n'aurait pas à être si différente de la femme qu'elle était normalement. A bien des égards, elle et lui avaient pas mal de points communs. Malheureusement, ce n'était pas le moment d'en faire état, il allait mourir, de toute façon.
Il prit le temps de complimenter sa beauté et sa jupe tout en se dirigeant vers un endroit plus intime, où elle le suivit sans rechigner. Le séduire ne serait pas difficile, mais elle se méfiait de ses pouvoirs dangereux, particulièrement celui des Ténèbres.
« C'est parce que j'ai été occupée ces derniers temps que vous n'avez rien vu de joli par ici... » dit-il sans aucune humilité, mais un sourire amusé au visage. Sans doute le seul sincère de la soirée, même si elle se considérait effectivement comme jolie.

Les minutes s'égrenèrent à une allure satisfaisante, les choses allaient bon train et c'est finalement assez rapidement que les deux démons sortirent du bar pour se balader dans l'Antre. Jamie possédait une petite maisonnette qu'elle réservait exclusivement à cet effet : elle y emmenait les hommes qu'elle devait séduire pour le travail ou pour le plaisir, peu désireuse que l'un deux découvre où elle habitait réellement. Elle n'y vivait pas, ne s'y rendant que pour passer du temps avec un homme ou l'autre. Sa véritable habitation se trouvait sur Terre.
Quand ils arrivèrent chez elle, elle ouvrit la porte puis le laissa passer avant de la refermer. Comme toutes les maisons de l'Antre, celle-ci était sombre et froide. Elle poussa sur un petit bouton et un feu s'alluma dans la cheminée au fond de la pièce, colorant l'endroit d'une chaude couleur orangée. A la lueur des flammes, elle se tourna vers son invité.

« Je te sers un verre ? » demanda-t-elle presque par habitude. Un petit sourire coquin s'ensuivit et elle fila vers ce qui servait de cuisine, de telles pièces n'étant pas vraiment existantes dans les maisons de l'Antre ou du Nuage étant donné que les Anges et les Démons n'avaient pas besoin de se sustenter. Elle revint quelques minutes plus tard armée de deux verres remplis. Elle tendit le sien à Sacha mais lui fit signe d'attendre. D'un geste de la main, elle éclata doucement les molécules de la boisson, les fit vibrer puis les réassembla pour reformer le liquide.
« C'est toujours meilleur comme ça ! »
D'un regard, elle mit ensuite la musique en route, une douce mélodie envoûtante embruma la pièce de ses notes. Jamie n'avait pas l'intention de donner une connotation romantique à la situation, mais étant donné qu'ils ne s'étaient pas sautés dessus dès leur arrivée dans la maison, comme cela arrivait le plus souvent, il fallait bien y mettre une certaine mise en scène. Curieux, elle aurait pourtant juré qu'il était du genre à passer immédiatement à l'action...

D'un geste nonchalant, elle ôta sa chaussure droite du pied gauche et en fit de même avec le pied droit. Elle posa ensuite son verre, lança un regard sans équivoque à son partenaire et se dirigea vers la porte sur la droite qui donnait dans une petite chambre au lit à baldaquin. Elle s'y allongea, la porte grande ouverte, et attendit avec une certaine impatience qu'il la rejoignit. Ce n'était pas toujours le cas dans ses relations professionnelles, mais ce soir, elle avait au moins envie de sa victime...


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sacha Aleksander
Admin ☆  The Dark side of the Moon
Admin ☆ The Dark side of the Moon
Avatar : Garrett Hedlund
Crédit : Belle
Âge : 28 ans / 1 135 ans
Statut : Célibataire
Pouvoirs : Ténèbres / Lévitation
Optique : Va où le vent l'emporte
Messages : 231

Vos caractéristiques
Maîtrise des arts:
0/100  (0/100)
Puissance des Pouvoirs:
110/200  (110/200)
Répartition de vos points pouvoirs/arts:
MessageSujet: Re: « Go on, I'll kill you anyway »   Dim 10 Juin 2012 - 20:39
L'absence d'humilité de la démone lui tira un sourire froid, un peu blasé. Était-il devenu insensible à ce point-là pour ne plus trouver ce genre de choses drôles? Ou peut-être était-il devenu juste réfractaire à l'humour des démons – après tout, sa seule véritable amie était une douce démone ? Franchement, son éternel débat intérieur commençait à l'user, il n'avait jamais eu l'habitude des introspections, et n'aurait jamais pensé qu'il en arriverait à devenir comme cela. Le temps passa vite en compagnie de la démone, elle était plaisante – même si il ne se faisait pas d'illusion sur la nature profonde de cette femme. Ils finirent par quitter le bar avant d'errer tout en continuant de discuter un peu. Finalement, la patience morose de Sacha finit par s'amenuiser :
« Bon, » dit-il en crachant une dernière fois sa fumée et en jetant son mégot d'une pichenette par-dessus son épaule « on sait tous les deux où ça nous mène. Je pense qu'on peut se passer de plus de préliminaire verbal. Non? »
Au final, il suffisait peu de chose à Sacha pour qu'il acceptât de coucher avec une femme. Il suffisait d'être vaguement charmante, et quand il avait bu, il se contentait d'encore moins que cela. Même si la blonde de ce soir était dans la catégorie supérieure. Mais aucunes n'avaient provoqué une étincelle en lui ces dernières années, un quelconque regain d'intérêt véritable, de désir authentique. Aussi, et il le regrettait presque, mais ce fut l'apparence de la démone qui l'attira plus que son attitude charmeuse – cela ne provoquait plus rien en lui.

Aussi l'invita-t-elle à la suivre à l'intérieur d'une de ses petites maisons lugubres, typique de l'Antre. L'époque où elles furent bâties étaient sans doute peu propice à des extravagances architecturales. Lorsque la démone alluma un feu dans le cheminée, le grand brun ne trouva pas ça superflu pour réchauffer l'ambiance de la pièce. Mais pas que. Il observa son hôte s'éloigner alors qu'elle allait lui chercher un verre. Non, décidément, cela faisait longtemps qu'il n'était pas tombée sur une femme comme ça. Dommage qu'on ne puisse pas faire confiance aux démons de manière générale. La première vraie surprise de la soirée fut quand il la vit exploser le liquide – pratiquement au sens littérale du terme – pour ensuite les ré-assembler.
« Vous possédez là un talent bien... particulier » dit-il en portant le verre à ses lèvres et en la regardant dans les yeux.
Il finit son verre d'un trait, la regarda d'un air curieux. Sacha la regarda faire, ne pressa pas la chose. C'était étrangement facile, mais cette situation avait au moins le mérite de le changer... Les humaines se comportaient finalement toutes de la même façon. Je te drague mais en même temps je n'y touche pas et puis finalement, je me laisse avoir... C'était d'ailleurs à cause de cela que Sacha les congédiait sans considération après avoir couché avec. Il avait horreur de ses faux-semblants, cette attitude grotesque et vulgaire. Il était trop vieux pour y trouver ce genre de petit plaisir de l'innocente jeunesse. Là, il n'y avait pas d'ambiguïté. Ils ne s'étaient même pas demandés leurs prénoms... Et cela allait très bien à Sacha.
La blonde ôta ses escarpins, puis s'éloigna, passa une porte et s'allongea finalement sur le lit, l'incitant d'un regard à venir la rejoindre. Le démon la regarda quelques secondes avant de s'avancer vers elle, ôta son manteau, le lâcha lorsqu'il passa la porte, attaque les premiers boutons de sa chemise. Sacha s'approcha encore de la démone, s'agenouilla sur le lit face à elle. Au lieu de l'embrasser immédiatement, il fit remonter ses mains de ses genoux à ses épaules et entreprit ensuite de déboutonner son chemisier. Le démon découvrit une épaule où il posa sa bouche, suivit la ligne de sa poitrine par des baisers pour ensuite remonter jusqu'à sa bouche où il marqua un temps d'arrêt, mesurant la tension qui naissait entre eux deux.

Sacha regarda la démone, l'arrogance dans sa beauté, la provocation dans sa sensualité. Oui, elle avait quelque chose... Quelque chose de plus que toutes celles qu'il rencontrait ces dernières décennies. C'était étrange pour lui de penser une chose de cet ordre-là, mais il ne se refusait plus ce genre de pensées.
Le démon trouva la fermeture de la jupe et fit glisser celle-ci le long des longues jambes de la blonde. Un obstacle gênant en moins. Il décida de lui laisser son chemisier... pour l'instant. Il fit glisser ses mains sur ses jambes, fit un détour par ses hanches, remonta jusqu'à son buste. Il s'installa entre ses jambes, dévora consciencieusement chaque parcelle de peau qu'il pouvait atteindre de ses lèvres, caresse toutes celles qui étaient à portée de ses mains. Après une durée respectable, leurs vêtements finirent éparpillés dans la chambre – et peut-être même dans le salon aussi. Les choses sérieuses allaient enfin commençaient...



©Datura
When all those shadows almost killed your light
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « Go on, I'll kill you anyway »   
Revenir en haut Aller en bas
 

« Go on, I'll kill you anyway »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angel's Breaking-Up :: Livre 2nd ☆ Ville Morte :: Café "Le téméraire"-
Sauter vers: