Bienvenue sur Angel's Breaking-up !
Le forum sort d'une période d'hiatus de 3 mois, on repart de zéro !
Nous recrutons un modo pub ! Envoyez un MP à Jamie
Des RPs rapides (de quelques lignes) sont possibles, conditions ici

Partagez | 
 

 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Le Pacificateur
Avatar : No One
Crédit : Pouss'
Messages : 5
MessageSujet: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   Sam 14 Avr 2012 - 21:49
The enemy of my enemy is not my enemy all the time

Ordre de passage : Il est libre... mais veillez à ne poster qu'une fois par tour. Une fois que tout le monde a posté une fois, essayez de garder le même ordre pour plus de facilité.
Si un membre prend trop de temps pour répondre (plus de 4 jours), vous pouvez passer son tour, il répondra au tour suivant s'il est là.
N'oubliez pas, les 15 lignes complètes sont suffisantes, vous êtes là pour vous amusez, que cette intrigue ne devienne pas une corvée Smile

Le Pacificateur peut intervenir à tout moment !

Les Participants : June, Isaac-Alexander, Angelus, Savannah, Matheo, Ambroez.


Le message est curieusement passé partout assez facilement, sans que cela n'atteigne les oreilles de la mafia de la ville. Tous espèrent que le Réseau n'a pas eu ces fameux murs dotés d'oreilles à disposition ces derniers temps, car l'opération que le petit groupe compte mener ce soir est risquée et hautement importante.

Un groupe qui d'ailleurs n'a rien d'ordinaire. Les mortels se sont, pour une fois, alliés aux immortels quels qu'ils soient, dans le seul but de récolter un peu de toutes ces fournitures et nourritures bien gardées du Réseau.

Petit à petit, chacun arrive au point de rendez-vous donné à l'heure dite. Tous sont méfiants, chacun se regarde un peu de travers, suspicieux. Pourtant, la confiance et l'alliance sont absolument nécessaires. Sans quoi, le jeu n'en vaudra pas la chandelle et chacun en repartira perdant...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matheo L. Simon
Hybride
Hybride
Avatar : Viggo Mortensen
Crédit : Mathéo L. Simon
Âge : 46ans/190ans
Statut : Célibataire endurci
Pouvoirs : Convocation et Métamorphose Partielle
Optique : Se venger du Réseau
Messages : 355

Vos caractéristiques
Maîtrise des arts:
0/100  (0/100)
Puissance des Pouvoirs:
25/200  (25/200)
Répartition de vos points pouvoirs/arts:
MessageSujet: Re: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   Dim 15 Avr 2012 - 13:52
Le barillet tournait inlassablement, dégagé hors de l’arme, émettant un petit cliquetis répétitif mais apaisant pour lui. Son propriétaire, ou plutôt celui qui le manipulait désormais, vérifiait encore une fois qu’il était bien chargé.
Dans la poche de son jean noir trainaient quelques balles qu’il avait su retrouver via ses anciennes relations. De vieilles bottes de cuir noir et une veste de survêtement en coton à capuche… Il n’avait absolument rien d’un top-modèle mais quand on vit dans la rue, on fait avec ce qu’on a et la mode, on l’envoie paitre.

Il n’avait pas l’intention de faire de cette excursion un fait d’arme isolé. Cette mafia était pour lui une ennemie jurée, qui avait ruiné toute cette vie et laisserait dans ses chaires et son esprit une soif de vengeance inépuisable. Oui, si Matheo n’aimait pas particulièrement les anges ou les démons, s’il rechignait à leur faire confiance, il avait pour les humains une haine et un dégoût qui submergeait tout le reste.

C’était la raison de sa présence ici, la raison qui lui permettait ce soir d’accepter de partager son espace vitale avec d’autres personnes et la raison qui le poussait à survivre chaque jour dans ce monde horrible. Il n’aurait de cesse que de harceler ce réseau.
Ça et aussi, il avait besoin de nourriture et de vêtements. D’eau potable aussi… Vivotant dans un squat, il ne cracherait sur rien qu’il pourrait trouver et emporter.

Il rangea son arme dans une poche de sa veste et se demanda s’il pourrait trouver quelque chose de plus virile que cette arme pour demoiselle dans cet entrepôt…
Quelqu’un approchait. Il se leva du perron qu’il avait investi mais garda les mains dans les poches et un regard noir et méfiant.
Il ne pouvait pas encore identifier qui approchait et dans sa poche, son doigt passa sur la gâchette.
En effet, il lui semblait irréaliste de penser qu’aucun trafiquants n’ait entendu parler de cette petite guérilla…


Dernière édition par Matheo L. Simon le Dim 15 Avr 2012 - 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   Dim 15 Avr 2012 - 18:03
Le crépuscule était sur le point de tomber, le soleil recouvrant lentement la ville de couleurs chaudes et orangées. Un spectacle qui donnait quelque part une certaine beauté au paysage, à cette ville qui tentait de survivre malgré tous ces murs qui tombaient les uns après les autres. Angelus soupira longuement, assis sur le rebord de la fenêtre de ce petit appartement. Il jeta un œil à sa montre, constatant que l'heure approchait. Si l'ange avait accepté cette petite "expédition" c'était avant tout pour aider la population, même si d'un autre coté, il espérant ne pas avoir à se battre sous peine que cela ne dégénère. D'ailleurs il commençait à avoir un mauvais pré-sentiment, surtout que June lui avait presque supplié d'y participer. Il n'aimait pas beaucoup ça d'ailleurs.

Forcé d’abandonné son point de vue, ces réflexions et autres inquiétudes, l'immortel se dirigea vers la salle de bain, laissant l'eau brulante de la douche entrer en contact avec sa peau, les goutes roulant le long de son dos. Il finit par sortir, attrapant une vieille chemise sombre. Pas besoin de rajouter des couches, de toute manière il allait probablement finir à moitié dénudé si les choses tournaient mal ou dans le cas où il faudrait privilégier une attaque aérienne. Il enfila ensuite un simple jeans avant de jeter un coup d’œil dehors, à cette nuit qui tombait, englobant une bonne fois pour toute les restes de Kingstorm dans les ténèbres.

Angelus sortit, fermant soigneusement la porte défraichie pour glisser sa clefs dans un pot de fleur dé-séchée histoire de ne pas les perdre. Il partit les mains vides, préférant éviter les armes pour ne faire de mal à personne, quitte à adopter un replis stratégique en aidant les autres à sortir de là. De toute manière, il n'en possédait pas et il se voyait mal se balader avec un éplucheur de patates en guise d'arme.

Il se dirigea ensuite vers le lieu de rendez-vous, visiblement à l'heure puisqu'il était l'un des premiers. Il repéra un homme plus loin, avec cette aura typique des hybrides. Ça ne lui plut pas beaucoup à vrai dire, il était du genre à se méfier de ces créatures à double faces. Une fois à bonne distance, il se permit tout de même un bref signe de tête en guise de salut, préférant rester muet pour l'instant, jusqu'à-ce que les autres arrivent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ludovik Oak
Admin ☆  Just watch me
Admin ☆ Just watch me
Avatar : Benjamin Stone
Crédit : Orange
Âge : 28 ans
Statut : Célibataire
Arts : Tir à l'arc, tolérence aux blessures/tortures
Optique : Je prépare l'avenir
Messages : 989

Vos caractéristiques
Maîtrise des arts:
30/100  (30/100)
Puissance des Pouvoirs:
0/200  (0/200)
Répartition de vos points pouvoirs/arts:
MessageSujet: Re: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   Lun 16 Avr 2012 - 16:45
    Isaac-Alexander parcouraient les visages à la recherche de signes particuliers : une cicatrice, des yeux bleus profond, un nez pointu, une expression figée. Généralement, ce genre de détails suscitait des souvenirs dérobés à ses victimes et il parvenait à identifier certaines personnes. Une information qui lui aurait été précieuse pour détecter les personnes dignes de confiance dans cette foule hétéroclite à l’allégeance incertaine. Les auras se confondaient de telle manière qui lui était incapable de différencier l’Ange du Démon et ne pouvait se baser que sur les souvenirs qu’il avait accumulé. Or, la mémoire restait une source d’information subjective et les brides de souvenirs qui lui parvenaient au contact de certaines personnes semblaient trop furtives pour juger d’elles.

    Il continua d’arpenter la foule en quête d’un visage familier. Quelqu’un. Quelque part. Les minutes passèrent et le groupe prenait de plus en plus d’ampleur, il deviendrait difficile de trouver ce qu’il cherchait parmi ses gens. Finalement, il repéra un visage qui activa une partie de sa mémoire. L’Ange ne se souvenait pas de qui il avait obtenu l’information, ni de la nature de la relation de cette personne avec celle-ci, mais son subconscient lui souffla son nom. Certes, c’était un détail bien mince sur lequel bâtir une relation, mais, dans l’immédiat, il s’agissait de son seul repère.

    En traversant la masse, Isaac-Alexander s’interrogea sur la pertinence de cette attaque. En réalité, il craignait de dépouiller l’humanité de son dernier rempart contre les immortels, mais concevait qu’une telle organisation puisse s’avérer compromettante pour l’instauration de l’équilibre. À vrai dire, trop d’idées contraires s’affrontaient pour qu’il soit en mesure de prendre une décision. Il devrait agir sur l’impulsion du moment.

    « M. Liphardus, nous nous sommes déjà rencontrés. Isaac-Alexander Cruz» dit-il à l’Ange alors qu’il savait que c’était inexact, mais son interlocuteur se montrerait probablement plus gêné de l’avoir oublié que méfiant vis-à-vis lui.

    Il jeta un bref coup d’œil à l’homme qui accompagnait Angelus avant de se lancer dans une conversation à sens unique avec ce dernier, en s’efforçant d’être le plus naturel possible pour faire taire les soupçons.



« Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté... »
Henri Jeanson

Revenir en haut Aller en bas
http://css-actif.com
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   Mer 18 Avr 2012 - 21:37

June affichait un petit sourire à demi-satisfait en se préparant, heureuse d'avoir réussit à faire capituler le bel Angelus pour le suivre dans le périple qu'il allait vivre, en compagnie d'un petit groupe de personnes. Il faut dire que la demoiselle avait mis le paquet niveau arguments pour faire céder l'ange. Le plus frappant avait sûrement été le fait que, près de lui, elle était plus en sécurité que toute seule chez elle, ce que les récents évènements n'avaient pas manqués de montrer. En effet, la blondinette avait frôlé la mort plusieurs fois ces derniers jours. D'ailleurs, June jeta un regard au canapé, celui où elle avait retrouvé le cadavre de sa mère. Il allait falloir que la mortelle s'en débarrasse, la vue de ce mobilier lui étais de plus en plus insupportable. La solitude aussi. Depuis la mort de son père, elle était très proche de sa génitrice, avec qui elle partageait absolument tout.

La nuit gagnait peu à peu du terrain et la demoiselle enfilait ses chaussures, des bottes dans le même style que celles que portaient les mousquetaires, au cours des siècles écoulés. En un tantinet plus féminines. La jeune femme aux boucles blondes avait préféré une tenue confortable qui lui permettrait de bouger. Quand l'heure fut venue, la demoiselle prit son sac à bandoulière et l'enfila, se rendant au point de rendez-vous, pour y retrouver les membres de l'expédition. Tout naturellement, June se dirigea vers Angelus qui se trouvait être le seul visage connu de l'assistance.

La jeune femme observait les visages, se demandant ce qui se cachaient là-dessous, comment étaient réellement les membres du groupe, sous leurs façades. Par la même occasion, la demoiselle aux boucles blondes tentait de deviner les races de chacun, ce qui l'amena à voir qu'elle était, du moins pour l'instant, la seule humaine présente. Un fait qui lui faisait comprendre davantage la réticence qu'Angelus avait eu quand elle l'avait supplié de la laisser participer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   Ven 20 Avr 2012 - 19:30
Le crépuscule pointait ses premières ténèbres alors que les lèvres d’Elisa effleuraient la joue du déchu en guise de « bonne chance », elle resterait à veiller sur les autres. C’était une drôle d’opération qui allait être menée ce soir, mêlant toute sorte d’immortels à des mortels. Ambroez avait du mal à concevoir une alliance si brève et précaire, mais il se devait de participer pour récupérer quelques ressources. Avoir l’ambition de lever une armée pour attaquer Satan demandait eau, vivres et armes et le Réseau offrait tout cela au même endroit.

Il passa le miroir pour se téléporter au plus près du lieu de rendez-vous. Il avait laissé derrière lui toute sa rage et sa mélancolie, seul le soldat en lui participerait à l’assaut. Il avait d’ailleurs revêtu la panoplie du parfait soldat des enfers, une tenue à ras le corps équipée de renfort, le tous d’un noir sombre comme la nuit avec lequel contrastait son épée, pendu à sa ceinture, sans fourreau et pareil à une fine lame de miroir reflétant la moindre lueur.

Arrivé au lieu de rendez-vous, il se rendit compte que l’aura globale qui se dégageait était des plus hétéroclites, mais à son grand soulagement, il connaissait déjà certain visage. Il déposa sur la petite table un plan grossier de l’entrepôt qu’il avait pu récupérer grâce à ses contacts dans la police. Puis salua Mathéo d’un bref signe de tête, il connaissait la haine que l’hybride nourrissait pour la mafia. Si sa présence n’était que peut surprenante, celle d’une autre connaissance l’était. Il se dirigea vers les deux anges, dont l’un était un allier, l’autre lui disait vaguement quelque chose, il l’avait peut-être déjà croisé sur le nuage. Il commença par se présenter à celui-ci, à voix assez haute pour que tout le monde puisse l’entendre, ainsi il n’aurait pas à se répéter.


« Je suis Ambroez… Angel’, je suis heureux de te voir, mais je ne m’attendais pas à voir un non violent comme toi ce soir… »

Sa voix était froide, mais il lui décocha un petit sourire en coin, il balaya ensuite l’assemblé, ils étaient quelques un déjà présent mais il n'y avait qu'une seule humaine pour le moment. Il s’arrêta longtemps sur cette dernière, la seule non-immortelle, et visiblement trop jeune pour avoir une réelle expérience de ce qui allait suivre. Mais les humains savaient surprendre et le soldat qu’il était, savait qu’il ne fallait pas juger trop vite. Il garda ses yeux sur elle au début de sa phrase, comme elle était la seule à l’ignorait il jugea qu’il était bien plus honnête qu’elle soit au courant de sa nature et murmura pour qu’elle puisse lire sur ses lèvres « Je suis un démon », avant de s’adresser au groupe.

« J’espère que tout le monde sait à quoi s’attendre… Et que tout le monde est armé… Angelus ?
Je suppose que l’on devrait faire le tour de nos « capacités et matériels »qu’en pensez-vous ?»


Plus ou moins s’en le vouloir la dernière question s’adressait aux deux anges, Ils étaient les plus âgés, avait plus d’expérience.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Savannah Curtiss
Admin ☆ If you dare to believe
Admin ☆ If you dare to believe
Avatar : Diana Agron
Crédit : Dodixe
Âge : 24 ans/166 ans
Statut : Célibataire
Pouvoirs : Charme / Electrokynésie
Optique : Reste à l'écart
Messages : 3499

Vos caractéristiques
Maîtrise des arts:
0/100  (0/100)
Puissance des Pouvoirs:
40/200  (40/200)
Répartition de vos points pouvoirs/arts:
MessageSujet: Re: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   Lun 23 Avr 2012 - 16:51
C'était le grand soir. Si on pouvait l'exprimer ainsi. Savannah redoutait l'instant, mais c'était par nécessité qu'elle prenait part à cette drôle d'aventure. La jeune femme avait préféré de pas sortir aujourd'hui, histoire d'éviter tout incident et de garder son énergie à son meilleur niveau. Pas qu'elle eût besoin de se servir de ses pouvoirs tous les jours, mais personne n'était à l'abri d'une tuile. Autant prendre ses précautions.
Elle avait attendu la tombée de la nuit et était sortie, toute de noir vêtue. Elle s'étonnait, comme tout le monde, que cette opération soit restée secrète et que le Réseau n'ait pas encore tenté une offensive répressive en guise d'avertissement. L'hybride privilégia le noir – sans doute comme tout le monde ce soir – avant de quitter ses « petits pensionnaires » et rejoindre la rue, battant le pavé d'un pas assuré.

Une légère rumeur enfla tant dis que Savannah s'approchait peu à peu du lieu du rendez-vous. Elle n'était certainement pas la première à être arrivée. Elle eut tout juste le temps de capter la voix d'un homme qui se présentait. Ambroez? Ce nom lui évoquait quelque chose mais elle n'aurait su dire quoi. Savannah capta le regard de Matheo à qui elle fit un signe de tête et reconnut Angelus, un ange qu'elle avait déjà croisé en un lieu... plutôt inattendu.
« Je vois que la bande est plutôt... haute en couleur ce soir » dit-elle en guise de préambule. « Je suis Savannah. »
La blonde s'étonna de trouver une humaine qui était semblablement trop jeune pour avoir une vraie expérience du combat, mais après avoir côtoyer les humains pendant un siècle, elle savait qu'ils étaient capables des plus beaux et des pires miracles en même temps. Entre anges, démons, hybrides et mortels, on pouvait dire que la troupe était au complet... Il restait à savoir pendant combien de temps ils pouvaient s'entendre et s'allier.

Savannah s'approcha et découvrit une carte étalée sur un plan de travail. Elle connaissait vaguement l'endroit pour y être venu... longtemps auparavant. Ambroez prit la parole, demanda qui était capable de quoi. Sannavah ne put dire si il la considérait comme capable de quelque chose mais elle prit tout de même la parole :
« Je peux craquer le système électronique de la porte d'entrée. C'est rare que les installations électriques me résistent. »


"A thousand
lies have made
me colder"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matheo L. Simon
Hybride
Hybride
Avatar : Viggo Mortensen
Crédit : Mathéo L. Simon
Âge : 46ans/190ans
Statut : Célibataire endurci
Pouvoirs : Convocation et Métamorphose Partielle
Optique : Se venger du Réseau
Messages : 355

Vos caractéristiques
Maîtrise des arts:
0/100  (0/100)
Puissance des Pouvoirs:
25/200  (25/200)
Répartition de vos points pouvoirs/arts:
MessageSujet: Re: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   Mar 24 Avr 2012 - 10:28
Matheo s’était rapproché de la table mais restait en retrait, plaçant un mur dans son dos. Il était toujours aussi méfiant. Et ce n’était pas cohabiter avec les genres d’auras ici présentes qui allait le rassurer. Il avait rendu son salut à Ambroez et à lui seulement, gardant un regard froid et ses distances avec le premier ange. La rancune qu’il avait à l’encontre de ce camp ne s’apaiserait pas : ils avaient tué son père. Mais il ne pouvait pleinement les haïr par respect pour la mémoire de sa mère. En définitive, il ne voulait pas avoir à faire à eux et ce statu quo durerait à moins qu’ils ne fassent le premier faux pas, l’un comme l’autre des deux anges désormais présents.

Avec l’arrivée de Savannah qu’il salua elle aussi, la dernière aura qu’il avait sentie en approche était arrivée et il n’en sentait plus d’autres alentours. Mais surtout il ne sentait pas l’aura d'une jeune fille. Alors qu’il repensait à elle, c’est un regard haineux qui dévisagea la mortel l’espace d’une seconde avant de passer sur l’ange qu’elle avait pris soin de placer à ses côtés. Décidément, il n’était pas près de leur faire confiance à ces trois là. Pourtant, Ambroez semblait à l’aise à leurs côtés…
L'hybride termina de détailler le quatuor plus loin d'un air finalement suspicieux avant de s'intéresser à nouveau à Savannah qui prenait la parole. Il lui emboita le pas, preuve de sa bonne volonté malgré les réticences qu’il pouvait avoir à coopérer avec cette clique patchwork.

-J’ai un révolver et un pouvoir de corps-à-corps. Et je peux aussi faire appel à du soutien si besoin...

Il tendit une main vers l’ombre que la nuit et le lampadaire renforçaient. Trois paires d’yeux apparurent et disparurent aussitôt. L'hybride ne voulait pas montrer toutes ses cartes ni gâcher son énergie inutilement. Lui n'était pas resté à ne rien faire aujourd’hui. Il avait voulu se montrer au QG pour donner un coup de main. Déjà qu'il n'était pas la personnalité la plus apprécié, si son attitude avait changé la veille d’une attaque d’immortels contre le réseau, il risquait d'y avoir de fort soupçon sur sa vrai nature, plus que nécessaire pour que certains s'en assure.

Finalement, le quadragénaire se rapprocha du plan et l’examina avec Savannah. Ils avaient déjà travaillé ensemble. En elle, il voyait une alliée, malgré le fait qu'il ne veuille pas l’avouer. Il ne pus retenir un coup d’œil un peu gêné à son encontre avant de s’intéresser pleinement à l’infrastructure qu'il était question de prendre d’assaut.


Dernière édition par Matheo L. Simon le Jeu 26 Avr 2012 - 7:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   Mer 25 Avr 2012 - 18:48
Un regard méfiant, une once de rancœur qui émanait de l'hybride, voila ce que l'ange ressentit immédiatement. Cette méfiance était réciproque, allez savoir pourquoi, mais selon lui, les hybrides étaient la cause d'un véritable bordel sur cette planète depuis plusieurs siècles. Vint ensuite un nouvel arrivant, une aura angélique qui s'incrusta dans le lieux de rendez-vous. Si Angelus avait jusque là été méfiant avec l'hybride, qu'en était-il d'un ange, de ses pairs qui ne faisaient que bêtises sur bêtises sans rien écouter. Une méfiance palpable, malgré les paroles de l'individu. Sa mémoire lui faisait défaut sur le coup, aucun souvenir de l'avoir croisé ne serais-ce qu'une fois. Peut-être avait-il oublié certaines choses à force de recommencer des vies. Il se contenta d'acquiescer pour saluer cet Isaac avant de relever la tête sur le nouvel arrivant. La nouvelle arrivante d'ailleurs. Il posa sur elle un regard accusateur, empreint de reproches lorsque l'humaine s'avança vers lui. Elle avait peut-être gagné, mais ça n'allait pas être de la tarte pour garder un œil sur elle dans un tel endroit. Il finit par lui envoyer un faible sourire, avant de froncer les sourcils. Il passa immédiatement devant elle lorsqu'il sentit une aura malsaine s'approcher. N'oublions pas qu'il était peut-être pacifiste, mais il n'en restait pas moins un ange, une proie idéale pour tout démon assez suicidaire. La silhouette entra et l'ange poussa un soupir de soulagement lorsqu'il reconnu le visage d'Ambroez. Il alla même jusqu'à esquisser un sourire en coin à sa venue pour le saluer brièvement lorsqu'il ouvrit la bouche.

" Il faut croire qu'il vaut mieux connaitre ses priorités. " souffla-t-il en guise de réponse.

Le déchu se tourna ensuite vers June, lui révélant sa véritable nature. Il rassura cette dernière en lui faisant signe que tout allait bien, qu'il était en quelque sorte un vieil ami malgré leur petite frictions des années plus tôt. La dernière venue entra, Savannah. Il la connaissait brièvement, enfin peut-être mieux qu'elle à vrai dire. Il la salua brièvement avant de tourner vers Ambroez. Angelus? armé? Encore fallait-il avoir une arme. Il était peut-être arrivé en parfait touriste, mais ne comptait pas toucher à ce genre de chose pour tuer qui que se soit. Il écouta brièvement les autres, mémorisant en même temps les capacités de chacun, avant de prendre la parole.

" Disons que je peut-être utile pour les attaques aériennes, la couverture ou un éventuel sauvetage. "

Autant prévenir de suite qu'avec lui, ça ne sera pas un bain de sang, c'était certains. Il ne fera pas non plus une démonstration pour les demoiselles présentes, se retrouver dans le froid nocturne torse nu alors qu'il n'y avait aucune utilité était stupide. Néanmoins, il pouvait aussi user de sa rapidité, assez vif pour ne pas être perceptible. Il croisa les bras sur son torse, jetant un œil au plan pour en mémoriser chaque détail. Il avait toujours eut une excellente mémoire visuelle pour ce genre de choses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ludovik Oak
Admin ☆  Just watch me
Admin ☆ Just watch me
Avatar : Benjamin Stone
Crédit : Orange
Âge : 28 ans
Statut : Célibataire
Arts : Tir à l'arc, tolérence aux blessures/tortures
Optique : Je prépare l'avenir
Messages : 989

Vos caractéristiques
Maîtrise des arts:
30/100  (30/100)
Puissance des Pouvoirs:
0/200  (0/200)
Répartition de vos points pouvoirs/arts:
MessageSujet: Re: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   Jeu 26 Avr 2012 - 20:24

L’armée de fortune continuait de croître, Isaac-Alexander estima qu’ils seraient bientôt une vingtaine : opposés et unis. La tension était palpable, intense. Au plus profond de son être, l’Ange doutait qu’une telle coopération soit de longue durée et craignait de la voir s’effondrer aussitôt ils auraient mis les pieds dans la bâtisse. Il suffisait d’un brin de lucidité pour comprendre que, une fois le butin sous leurs yeux, chacun revendiquerait la plus grande part pour éviter que le reste de l’arsenal ne servent à les attaquer plus tard. L’immortel se préparait au pire.

Toujours méfiant, Isaac-Alexander se recentra sur la conversation que menaient quelques-uns de ses alliés provisoires, s’exaspérant devant la futilité de la chose. Il eut même un froncement de sourcils lorsqu’on qualifia le groupe de « haut en couleur », se demandant si on se moquait indirectement de sa chemise rose qui s’agençait parfaitement avec son pantalon bleu royal. Néanmoins, il laisse s’étendre la conversation de précieuses secondes : ces insensés ne comprenaient-ils pas que la cohésion du groupe était précaire et qu’il fallait agir avant de perdre le contrôle ? Il coupa carrément Angelus dans son élan descriptif :

« Je peux désarmer d’éventuels gardes d’un mouvement de poignet, accéder à leurs éventuels souvenirs pour accéder à d’éventuels codes d’accès et de déplacer d’éventuels conteneurs instantanément. Toutefois, ceci est uniquement valable dans l’éventualité que nous cessons de tergiverser et passons à l’action avant d’être éventuellement repérés. » Dit-il en insistant sur chaque dérivés du mot éventuel pour montrer à quel point tout ceci traînait en longueur.

L’Ange tourna les talons aussitôt, préférant se dispenser des regards outrés et répréhensifs de ces congénères. Il se demanda, l’espace d’un instant, d’où lui venait son comportement amer et pourquoi leur petit groupe exacerbait son mal-être. Même s’il s’interdisait de pareilles suppositions, peut-être était-ce parce qu’il représentait un espoir auquel l’Ange refusait de croire, la promesse incertaine d’un avenir plus prospère. Après tout, ils étaient tous là : Anges, Démons, Hybrides et Mortels à la poursuite d’un but commun. Toutefois, l’objectif qui les réunissait restait sombre et violent. Il espérait ne commettre aucune erreur en s’y associant et ne pouvait éclipser ces doutes persistants.



« Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté... »
Henri Jeanson

Revenir en haut Aller en bas
http://css-actif.com
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   Dim 29 Avr 2012 - 16:44

La jeune humaine soupira en croisant le regard peu amical que Mathéo lançait à son attention. Quoi ? Il voulait que la blondinette lui règle son compte ? ... Bon, si c'était le cas, elle ne ferait pas long feu et Angelus devrait très certainement la secourir... Chose qu'il risquait de ne pas trop apprécier, d'autant qu'il avait déjà détruit suffisamment de chemises depuis quelques temps. Être une humaine avait assurément un bon lot de désavantages. Pourtant, Elsy n'aimait guère l'idée de changer de nature - chose qui, de toute façon, est impossible -. La jeune femme avait évoqué cette éventualité il y a peu dans le but de rester auprès d'Angelus, de donner une chance à leur histoire, mais ce n'était vraiment pas partit d'une folle envie de devenir un être de lumière, ça non. D'autant plus que la belle avait toujours ce sentiment de haine envers eux, auquel seul Angelus échappait.

Les personnes présentes commençaient à se regrouper, l'un d'eux proposant de faire un inventaire des armes en leurs possessions et des capacités de chacun. En les écoutant, June se rendait bien compte qu'elle faisait pâle figure dans cette assemblée, avec ses seringues en guise d'arme. Comme si ses petits piquouses pouvaient faire grand mal... Ce n'est pas en chipant les pouvoir d'Angelus pour manipuler des rêves que l'humaine allait se montrer véritablement efficace dans cette bataille... June eut un soupir en regardant l'assistance. Il y avait une vingtaine de personnes, mais elle semblait être la seule humaine présente dans cette assistance. Voilà qui ne la rassurait guère. Aussi se serra t elle un peu plus contre Angelus.

Chacun donnait ses compétences, mais June ne disait toujours rien. Qu'est ce que la jeune femme pouvait bien leur dire de toute façon ? Qu'elle était venue dans cette aventure, poussée par sa seule folie, sans réaliser qu'elle allait représenter un poids pour Angelus ? Qu'elle était venue ici avec sa seule humanité et ses seringues en guise d'armes ? Nouveau soupir. Décidément, la belle aux boucles blondes réalisait de plus en plus qu'elle n'avait rien à faire ici. Et certains regards ne manquaient pas d'appuyer cette pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   Mar 1 Mai 2012 - 11:19
Le groupe s’était étoffé depuis son arrivé et il n’était plus le seul démon présent et cela était loin de lui aller. Il ne connaissait que l’un d’entre eux qui appartenait à son groupe de résistant, les autres pouvaient tout aussi bien servir Satan. Et un démon n’était pas fiable, lui-même avait trahi les cieux puis c’était retourner contre Satan, très peu avaient une parole qui vaille quelques choses. Après tout cela il devrait certainement discuter avec eux, voire de quel bord ils étaient réellement, il vaut mieux très vite définir qui était des alliés ou des ennemis potentiels.

Ce qui gêna également le déchu, fut le discours de celui qui s’était présenter comme Isaac. Cet ange bien qu’assez âgé suggérait de se dépêcher d’intervenir, foncé dans le tas ? Pas courant comme tactique chez un ailé, surtout qu’étant donné le groupe hétéroclite qu’ils constituaient cela donnerait lieu à un joyeux bordel. Mais s’il était motivé pour passer devant et laisser des démons inconnus sécuriser ses arrières libre à lui.


« Pour ma part je peux faire apparaitre quelques armes au besoin, en plus de mon épée… Je pense qu’il faudrait tout de même un minimum de cohésion pour maintenir tout… ce monde. Mais si tu préfères y aller de suite, on te suit. »

L’ancien ange n’était ni ironique ni provocateur, il avait assez confiance en lui pour pouvoir palier à la situation si elle dégénérait. Il garderait de toute façon un œil sur les démons et les hybrides, être pris en deux feux signifierait leur perte. Il se permit d’ajouter une priorité.

« Il y as surement quelques immortels retenu pour leur fournir du sang et des pouvoirs pour défendre cette endroit. Si quelqu’un s’en sert il faut le neutraliser au plus vite »

Il avait failli dire « tuer » au lieu de neutraliser, car pour lui c’était encore la façon la plus rapide de mettre quelqu’un hors d’état de nuire. Il n’était pas porté sur le meurtre gratuit comme certain démon, mais tuer ne le gênait déjà pas du temps où il était ange. Il savait que cela dérangerait peut être Angelus, mais la vie d’humains qui séquestraient anges et démons n’avait que peu d’intérêt pour Ambroez.

Il dégaina son arme à feu de la main droite, enleva la sécurité et chambra la première balle, il gardait sa main gauche libre pour pouvoir utiliser sa lame une fois au corps à corps, ce qui allait surement arriver rapidement étant donnée qu’il comptait se placer dans le groupe de tête pour mener l’assaut. Lentement il expira et se refugia dans cet état de vide intérieur, laissant de côté tous sentiments et pensées inutiles. Ainsi il était prêt à agir.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Pacificateur
Avatar : No One
Crédit : Pouss'
Messages : 5
MessageSujet: Re: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   Mer 2 Mai 2012 - 16:57
Tout ce petit groupe commençait à s'organiser doucement. Anges, démons, hybrides et mortelle s'écoutaient les uns les autres, ce qui était déjà un bon début. Il était pourtant peu probable qu'un groupe d'une telle ampleur et si hétéroclite se tienne convenablement sur une longue période de temps. Les écarts et les différents étaient à prévoir, chacun étant justement imprévisible quant à ses réactions face à ses ennemis.

Malgré tout, chacun se respectait assez et tenait suffisamment à l'enjeu de cette entreprise d'une envergure considérable pour ne pas faire un faux pas. Les anges écoutèrent les démons qui laissèrent parler les hybrides. Néanmoins, la seule humaine parmi eux semblait peu à l'aise. Elle se recroquevillait de plus en plus derrière son ange protecteur et serrait dans son poing quelques minces seringues censées la protéger et lui fournir une arme valable. Voler du sang et donc des pouvoirs était sa seule alternative pour espérer survivre. Il était étonnant de la part d'un ange qu'une mortelle fasse partie de l'aventure, mais chaque être ici présent devait avoir en tête que les mortels étaient dotés de ressources inimaginables. Ce n'était pas pour rien que la création de Dieu et de Satan se retournait à présent contre ses créateurs.

Quoi qu'il en soit, si le groupe semblait bien fonctionner, il ne fallait cependant pas oublier que chacun avait en lui une nature puissante.
C'est ainsi qu'un démon se détacha du groupe, lentement, pour se diriger vers la seule personne qui ne dégageait pas d'aura. Elle pouvait être repérée à 20 km à la ronde dans un groupe pareil. C'était comme si elle brandissait une grande pancarte proclamant : « Je suis humaine et morte de trouille, si vous voulez vous amuser, c'est par ici ! ».

Insidieusement, il la rejoignit sans que personne ne le remarque et s'approcha par derrière. Arrivé à sa hauteur, il souffla dans son oreille : « Envie d'un peu de folie ? »
Il était doté du pouvoir de suggestion et ses nombreuses années lui permettaient de le contrôle parfaitement.
Doucement, il insinua l'idée de voler les pouvoirs de Savannah et de s'en servir contre les anges. Sa puissance ne permettait pas à June de résister. Tout se passa calmement, sans que personne ne puisse le voir, à part Angelus qui peut-être pouvait l'entendre... et encore.

[L'ordre des posts est maintenu, mais vos actions doivent être rapides pour ne laisser qu'un court laps de temps entre mon post et la réaction de June]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Savannah Curtiss
Admin ☆ If you dare to believe
Admin ☆ If you dare to believe
Avatar : Diana Agron
Crédit : Dodixe
Âge : 24 ans/166 ans
Statut : Célibataire
Pouvoirs : Charme / Electrokynésie
Optique : Reste à l'écart
Messages : 3499

Vos caractéristiques
Maîtrise des arts:
0/100  (0/100)
Puissance des Pouvoirs:
40/200  (40/200)
Répartition de vos points pouvoirs/arts:
MessageSujet: Re: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   Dim 6 Mai 2012 - 22:59
Difficile de deviner combien de temps tout ce petit monde allait gentiment avancer main dans la main. Savannah laissa les choses couler, sans intervenir une nouvelle fois. Elle n'avait pas dis quel était son pouvoir précisément et personne ne semblait s'y intéresser, ce qui était parfait pour tout le monde. Savannaht avait bien eu conscience que les personnes qui seraient présentes ce soir seraient d'un niveau tout autre que le sien... Mais la puissance et la dangerosité que certains immortels dégageaient faisaient presque frémir.

La tirade et le départ d'Isaac eurent le mérite d'attirer l'attention. La jeune hybride se dit simplement que si leur petit projet de ce soir et son organisation délicate ne lui plaisait pas, il n'avait qu'à agir seul. « Si on a des originaux comme ça toute la soirée, on est mal partis ! » pensa-t-elle.
Savannah avait noté mentalement les pouvoirs et les aptitudes de chacun, surtout pour ne pas avoir de suprise ni de frayeur quand ils seraient sur place. Elle était assez étonnée de voir que les anges n'étaient là que pour se servir et nullement pour aider en quoique ce soit. Éventuellement... Peut-être... Si ils n'étaient pas prêt à y mettre un minimum de volonté, Savannah ne voyait pas ce qu'ils venaient faire là. Aussi bizarre que put être l'assemblée de ce soir, il fallait tout de même pouvoir compter les uns sur les autres. Pas « éventuellement » compter sur les autres. Au moins, l'hybride savait où se positionner envers eux. Il n'y eut qu'Ambroez qui lui inspira un tant soit peu confiance parmi ces inconnus, ce qui n'était sans doute pas le plus judicieux puisque c'était un démon, et sans doute de la plus belle espèce.

Elle regrettait presque d'être là ce soir et s'en serait même passée si cela n'avait pas été une stricte nécessité. Il lui manquait des meubles pour la maison et pour ses pensionnaires... alors autant se servir là où il n'y avait pas de scrupules à avoir. Savannah réfléchissait à cela, peu attentive au mouvement qui l'entourait...


"A thousand
lies have made
me colder"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matheo L. Simon
Hybride
Hybride
Avatar : Viggo Mortensen
Crédit : Mathéo L. Simon
Âge : 46ans/190ans
Statut : Célibataire endurci
Pouvoirs : Convocation et Métamorphose Partielle
Optique : Se venger du Réseau
Messages : 355

Vos caractéristiques
Maîtrise des arts:
0/100  (0/100)
Puissance des Pouvoirs:
25/200  (25/200)
Répartition de vos points pouvoirs/arts:
MessageSujet: Re: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   Mar 8 Mai 2012 - 17:51
Les plans du site s’imprimaient lentement mais sûrement dans l’esprit de Matheo. Ce bâtiment était un peu isolé et d’après les dires de certains, il ne serait que peu gardé. C’était décidément une aubaine à ne pas manquer. L’empressement de l’ange qui sortait le gagnait lui aussi. Il avait hâte de passer à l’action maintenant que ce petit groupe avait plus ou moins fait connaissance. Il avait envie d’être dans la première vague d’assaut. Il voulait que le pouvoir trop pur dont il héritait de sa mère serve encore une fois à tâcher son visage du sang d’humains. Ho oui il allait neutraliser quelqu’un. Et la simple évocation de la certitude que du sang doré coulerait dans leurs veines de mortels ne faisait qu’attiser son envie de les punir. Les punir de faire à d’autres encore ce qu’on lui avait fait subir.

Penser à tous ces mortels vaniteux et à son passé douloureux liés à eux ne faisait qu’attiser son irritation quant au fait que l’une d’elles soient ici. Il était hors de question qu’il lui fasse confiance, ni même à l’ange qui semblait lié à elle. De même que tous les autres ici présent d’ailleurs. Il avait été trop déçu par tous les camps pour faire des généralités autres que négatives. Les seules personnes à qui il aurait peut-être pu tourner le dos étaient Savannah et Ambroez. L’un semblait déjà prêt à se jeter dans le feu de l’action et l’autre resté à l’écart, comme lui. Au milieu de cette marée d’insécurité, il eut envie de saisir la seule valeur sûre qu’il avait à portée.

Faisant le tour de la table, il vint s’y appuyer, croisant les bras devant lui et jetant des regards inquisiteurs à tous les autres. Il était suspicieux en toute circonstance, presque paranoïaque. Ce comportement n’avait rien d’exceptionnel venant de sa part et Savannah devait le savoir. Entre deux regards mauvais, il lui jeta quelques mots.


« Heureusement que tu ne t’attaches pas aux apparences… Je sais bien que je ne suis pas une référence mais je ne suis pas prêt d’inviter l’un de ces types à diner… Et puis cette humaine… »

Raciste envers les mortels ? Matheo devait l’être un peu certainement. Mais on pouvait facilement lui trouver de bonnes raisons de l’être, surtout en ces temps de guerre civil. À nouveau son attention s’était reportée sur la jeune mortelle et il la dévisageait férocement.
Mais avant qu’il ne remarque ce qui se tramait, il se redressait et s’apprêtait à partir, se mettant devant l’hybride.


« Je vais rejoindre les autres pour l’attaque. Tu restes à l’arrière ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   Ven 11 Mai 2012 - 19:50
L'autre ange commença à s’impatienter et Angelus ne fut pas certain que foncer dans le tas dans un hangar remplis de type armés jusqu’au dent soit une excellente idée. Il se tus, préférant ne pas donner son point de vue, vu la tête qu'Ambroez tirait, il comptait le faire à sa place. Le démon ouvrit une nouvelle fois la bouche, il n'avait pas tord, ces hommes avaient probablement des seringues pleine de sang dans leurs poches, ça risquait d’être compliqué. Cependant aucune plan d'attaque ne fut donner, comptaient-ils tous réellement foncer dans le tas tête baissée? Le regard de l'ange se porta sur June, fronçant les sourcils tout regrettant amèrement d'avoir accepter sa présence ici. Les choses risquaient fort de dégénérer.

Angelus se mit à méditer, réfléchissant à un éventuel repli stratégique, étudiant les cartes devant lui du mieux qu'il put. Son attention se portait uniquement sur elle, si bien qu'il fit abstraction de l'hybride qui dévisageait June d'une manière qui aurait dut lui déplaire fortement. Seulement, la présence d'un démon lui fit relever la tête. Valait mieux se méfier avec eux, ils représentaient le mal et la tentation pour les humains et June en était une. Lorsqu'il lui souffla quelques mots, l'ange fronça les sourcil en sa direction, le regard devenant presque menaçant s'il ne reculait pas d'un pas.

" Reste sur tes gardes." souffla-t-il à la blonde afin qu'elle fasse beaucoup plus attention. Se battre contres des hommes armées jusqu'aux dents étaient une chose, mais être dans une équipe mélangeant les races n'était pas forcément la meilleure alliance du monde. Il attrapa le poignet de la jeune femme, la calant un peut plus contre lui afin de lui indiquer qu'elle n'était pas vraiment en sécurité. D'ailleurs c'était simple, le premier qui se permettait de la toucher, il risquerait fort de s’emporter, prêt à bondir.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ludovik Oak
Admin ☆  Just watch me
Admin ☆ Just watch me
Avatar : Benjamin Stone
Crédit : Orange
Âge : 28 ans
Statut : Célibataire
Arts : Tir à l'arc, tolérence aux blessures/tortures
Optique : Je prépare l'avenir
Messages : 989

Vos caractéristiques
Maîtrise des arts:
30/100  (30/100)
Puissance des Pouvoirs:
0/200  (0/200)
Répartition de vos points pouvoirs/arts:
MessageSujet: Re: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   Lun 21 Mai 2012 - 2:39
    Isaac-Alexander comptait machinalement ses pas. Il s’arrêta à la barrière psychologique du vingtième et lança un coup d’œil furtif vers le groupe qui restait, malgré son incitation, désespérément immobile. D’ordinaire, un simple départ suffisait à créer un phénomène de groupe et à entraîner d’autres personnes avec lui. Cependant, il était forcé de constater que les théories psychologiques ne s’appliquaient pas à leur foule hétéroclite. Il évalua la situation : il était seul, à découvert aux abords du site et s’apprêtait à attaquer l’endroit qui, sans doute, devait être le plus dangereux sur Terre pour quelqu’un de sa race. L’équation se compléta d’elle-même : il avait l’air ridicule. Frustré son échec, l’Ange tenta donc un retrait stratégique vers ses compagnons d’arme, en espérant qu’aucun ne commettre l’affront de lui faire une remarque déplacée.

    Ainsi, il entreprit de traverser le groupe en sens inverse pour retrouver quelques visages familiers. Il croisa brièvement un regard belliqueux et s’immobilisa. La vision de cet homme, démon à en juger par son aura, le paralysa d’horreur. Isaac-Alexander tenta désespérément de rassembler ses souvenirs afin de juger du danger que représentait l’immortel, mais ne parvenait pas à se concentrer tellement la peur était intense. Quiconque avait croisé l’être maléfique en avait gardé une terrible opinion et ce sentiment l’empêchait d’agir.

    Impuissant, frissonnant, il regarda l’homme s’approcher de la mortelle et lui glisser quelques mots à l’oreille. L’information parcourut ses synapses à toute vitesse, comme si on lui avait insufflé une nouvelle vie, le danger était imminent. L’autre Ange, manifestement le protecteur de la mortelle, s’interposa. Cependant, si l’hypothèse d’Isaac était avérée, il ne suffirait pas d’un bras pour la retenir – à condition qu’il ait su de quoi il s’agissait exactement. Rapidement, très rapidement, il franchit les derniers mètres qui les séparaient, prêt à bondir sur la mortelle. Soudain, il s’arrêta, repris un semblant de contenance et resta aux aguets, les yeux rivées sur elle. L’Ange estima qu’une telle attaque n’aurait pour effet que d’attirer les représailles d’Angelus et, par le fait même, déclaré les hostilités générales. Isaac était conscient qu’il devait agir, mais devait le faire discrètement s’il espérait préserver l’équilibre précaire de leur alliance. Il lui laisserait faire le premier pas.



« Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté... »
Henri Jeanson

Revenir en haut Aller en bas
http://css-actif.com
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   Mar 22 Mai 2012 - 13:21

La discussion allait bon train et June observait toujours l'assistance, intriguée. Certes, ce rassemblement ne la rassurait pas mais ce n'est pas pour autant que la mortelle avait véritablement peur. Elle était courageuse et forte, quoiqu'un peu affaiblie ces derniers temps par un trop pleins d'évènements négatifs. Après tout, sa mère, sa meilleure amie et sa confidente en même temps, n'était morte que très peu de temps auparavant et, orpheline, la blondinette avait beaucoup de mal à l'accepter. D'autant plus qu'elle était certaine que les anges étaient derrière le coup : nombreux étaient ceux qui, parmi eux, voyaient celle petite humaine d'un mauvais œil. Il faut dire que celle ci avait juré de les anéantir, lorsqu'un être immortel "bienfaiteur" avait assassiné son père sous ses yeux, soit-disant au nom du bien.

Un démon approcha de la blondinette et celle ci le laissa faire, nourrissant pour eux moins de haine qu'elle n'en avait pour les êtres angéliques. Remarquez, comme il arrivait dans son dos, la jeune femme aurait eut du mal à le maintenir à l'écart. Bref. celui ci murmura alors quelques mots à son oreille, comme pour démarrer la conversation, mais June ne faisait guère attention à lui et à ses propos. Pourtant, soudainement, sans trop savoir comment, la demoiselle eut comme un besoin de dérober les pouvoirs de Savannah. C'était plus fort qu'elle. Et une furieuse envie d'attaquer les anges lui brûlait le cœur. Elle commencerait par Angelus. Lui, June pouvait l'approcher sans difficultés et sans éveiller les soupçons.

Alors que la belle allait faire un pas, l'ange protecteur l'attrapa par le poignet, la ramenant un peu plus vers lui alors que la demoiselle essayait discrètement de lui faire lâcher prise pour se faire la belle. En vain. L'être de lumière gardait une solide emprise sur le poignet de la jeune femme, l'empêchant de mener à bien les projets que le démon avait fait naître dans sa tête. Et puis en quelques instant, les idées de l'humaine disparurent comme elles étaient venues, alors que la demoiselle prenait conscience de l'impossibilité de la chose : Savannah n'ayant pas fait usage de ses pouvoirs, voler son sang ne servait à rien. Alors l'humaine n'essayait plus d'échapper à Angelus, restant calme à ses côtés, la suggestion ayant volée en éclat au moment même où June avait remarqué que l'action qu'elle se sentait obligée de faire n'était pas possible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   Mer 30 Mai 2012 - 19:42
La situation s’enkystait déjà dans ce groupe improbable, pour le déchu la réussite de la mission semblait compromis. La tension entre démons, anges et hybrides était de plus en plus palpable, le danger ne venait vraisemblablement pas du hagard du Réseau, mais bien d’eux même. Il se trouva utopiste d’avoir un instant cru que cela marcherait. Il garda un œil méfiant sur un démon qui vint aborder la mortelle, le comportement de celle-ci sembla se modifier, mais il n’en était pas sûr. Il se demanda si le démon y était pour quelque chose, le fait d’être devenu démon le conforta dans l’idée qu’il fallait rester extrêmement méfiant vis-à-vis de ses semblables. Angelus lui semblait très inquiet pour elle, il devait l’avoir prise sous son aile, peut-être même au sens littéral du terme. Si cela mettait la mortelle plus ou moins en sécurité, l’inquiétude de son protecteur pouvait jouer en la défaveur du groupe. Peut-être fallait-il songer à annuler un pareil assaut.

Le comportement bizarre du démon et de l’humaine dû être reléguer au second plan, un bruit à l’extérieur attira son attention, des bruits de bas et de voix avaient suivi le grincement lointain d’une porte. Au moins deux personnes étaient sorties du hangar. Il leva rapidement une main pour attirer l’attention du groupe et fit signe de se taire. Il se plaqua près de l’ouverture et vérifia qu’aucun membre de l’invraisemblable groupe n’était dans l’axe. Il dégaina son épée et se servie du métal extrêmement réfléchissant comme d’un miroir pour observer l’extérieur. Trois hommes étaient sortis de l’entrepôt et semblaient venir dans leur direction en discutant.


« Trois hommes, dont au moins un armé ? S’ils continuent à avancer vers nous il faudra les neutraliser, le plus discrètement possible… »

Il avait instinctivement chuchoté et s’était de même légèrement accroupie, son corps se tenait prêt à fondre sur leur adversaires si le besoin de faisait ressentir, sa lame quant à elle tourna dans main et vint se plaquer contre son avant-bras. C’était devenu inné chez lui, de siècle de combat et d’assassinat avaient forgé un Ambroez fait pour ce genre de situation. Il se senti presque impatient de passer à l’action, mais si il se savait capable de maitriser deux hommes sans souci et discrètement, trois c’était plus complexe et a part le démon qu’il connaissait et Mathéo il ne savait pas sur qui il pouvait compter. Il aurait aimé quelqu’un de plus rapide que les deux hommes.

« Si quelqu’un à dans ses manches un atout pour se débarrasser des trois d’un coup… Sinon il faudrait une ou deux personnes rapides pour les charger avec moi, si le besoin s’en fait sentir »

Il leva un regard presque vide vers l’ange qui s’était présenté comme Isaac, d’une il était pressé de passer à l’action, de deux il était au vus de l’aura qui dégageait, le vieil immortel présent, à l’exception d’Angelus. Mais ce dernier était un non violent, le déchu lui faisait confiance sur d’autre sujet mais pas s’il fallait prendre la vie d’un homme rapidement et sans sourciller.

« Il ne faudra pas rester à découvert et se rendre jusqu’à l’entrepôt dans la foulé »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Savannah Curtiss
Admin ☆ If you dare to believe
Admin ☆ If you dare to believe
Avatar : Diana Agron
Crédit : Dodixe
Âge : 24 ans/166 ans
Statut : Célibataire
Pouvoirs : Charme / Electrokynésie
Optique : Reste à l'écart
Messages : 3499

Vos caractéristiques
Maîtrise des arts:
0/100  (0/100)
Puissance des Pouvoirs:
40/200  (40/200)
Répartition de vos points pouvoirs/arts:
MessageSujet: Re: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   Dim 3 Juin 2012 - 15:25
D'habitude, Matheo ne se répendait pas tellement en paroles, aussi Savannah l'écouta avec intérêt lorsqu'il lui adressa la parole. Ce à quoi elle répondit :
« Oui, elle n'a pas trop sa place ici... » dit-elle en parlant de June. « A moins qu'elle ait un talent particulier qu'on ne connaît pas et qui nous serait utile mais elle me paraît un peu jeune quand même. » Savannah haussa les épaules « A la limite, tant qu'Angelus s'occupe d'elle, je m'en fiche. Et puis, les mortels sont pleins de surprises » dit-elle avec un sourire.
Elle douta que Matheo soit d'accord ce dernier commentaire.
« Non, je viens. On est à deux doigts de tous camper ici. »
Savannah osa intervenir de vive voix et s'adressa à l'assemblée – elle n'avait pas remarqué l'intervention du démon auprès de June :
« Bon allez, on se bouge! Sinon on sera encore là le jour de l'apocalypse. »

Son attention fut attirée par Ambroez, non loin d'elle, qui semblait avoir remarqué quelque chose. Elle suivit son regard et remarqua trois hommes armés qui venaient vers le lieu de leur rassemblement. Savannah n'émit pas beaucoup de doutes quant à ce qui allait se passait ; et vu la quantité d'entités auto-proclamées non violente, elle se dit qu'il était temps d'arrêter de compter sur eux. Elle glissa à Ambroez :
« Je fais distraction et je les attire ici. Tu t'occupes de combien d'hommes? Deux? Je m'occupe du troisième alors » dit-elle, déterminée.
Savannah ôta sa veste, tira son tee-shirt vers le bas, offrant une vue sur son décolleté.
« Aucune remarque sur le sujet » lâcha-t-elle avec un regard noir.
La jeune hybride sortit d'un pas nonchalant, mais un peu ivre, et un sourire entendu sur les lèvres. Les hommes se figèrent, suspicieux et lui demandèrent ce qu'elle faisait dans le coin. Elle les regarda, faussement étonnée de les voir :
« Oh! J'pensais pas que ce serait des gars comme vous... On attendait des amis » dit Savannah, platement, avec une manière de parler qui n'était pas la sienne.
Un des hommes lui demanda qui était « on » – moi et des amies – et l'un des trois hommes lui saisit le bras, soudain intéressé ce à quoi devait ressemblait le reste du « on » et ils se dirigèrent vers l'entrepôt, assez peu vigilants. Lorsqu'il passèrent la porte, Savannah espéra qu'Ambroez serait prompte à réagir alors qu'elle envoya une décharge électrique lourdement dosée à celui qui la tenait fermement par le bras. Il s'écroula sans plus de ménagement sur le sol, inconscient.

Lorsque les trois hommes furent ligotés en plus ou moins bon état et désarmés dans un coin de leur cachette, le groupe prit discrètement la direction de l'entrepôt sujet de leur convoitise. Tout sembla se passer tranquillement et sans accroches et Savannah put faire disjoncter sans plus de cérémonie le boitier qui gérer électroniquement l'alarme et les portes. Elle se tourna vers le groupe, totalement silencieux.
« La grosse porte qui sert aux véhicules doit pouvoir s'ouvrir grâce à un système mécanique à l'intérieur, il faudrait que quelqu'un s'en occupe pour que le camion puisse rentrer et qu'on commence à charger... pendant que les plus puissants d'entre nous font le tour pour vérifier qu'il n'y a personne. Ok ? Faites attention tant que je n'ai pas rétabli le courant intérieur, vous n'y verrez pas grand chose. »
Ainsi, le petit groupe put investir les lieux.


"A thousand
lies have made
me colder"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matheo L. Simon
Hybride
Hybride
Avatar : Viggo Mortensen
Crédit : Mathéo L. Simon
Âge : 46ans/190ans
Statut : Célibataire endurci
Pouvoirs : Convocation et Métamorphose Partielle
Optique : Se venger du Réseau
Messages : 355

Vos caractéristiques
Maîtrise des arts:
0/100  (0/100)
Puissance des Pouvoirs:
25/200  (25/200)
Répartition de vos points pouvoirs/arts:
MessageSujet: Re: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   Mer 6 Juin 2012 - 10:20
Occupé à discuter brièvement avec Savannah, Matheo n’avait pas non plus remarqué ce qui se passait du côté de la mortelle et de sa suite. Il s’était quelque peu résolu à l’ignorer au moment où il avait décidé de sortir.

Proche de la porte, il laissa passer l’hybride devant lui lorsqu’il remarqua, comme elle, Ambroez qui s’inquiétaitr du dehors. Devant une fenêtre, il s’accroupit instinctivement en voyant lui aussi la porte de l’entrepôt au loin s’ouvrir. Pour la suite, il s’en remit à Ambroez qui semblait déjà afféré à examiner la situation.

Son sang s’échauffait doucement. L’adrénaline envahissait son sang et bientôt, celui-ci prendrait la couleur doré que tant recherchaient. Il n’était pas un grand immortel comme certaines autres aura le laissaient supposer autour. Mais il était, avec Ambroez et Savannah, le plus proche de l’ouverture. Si ces gardiens arrivaient jusqu’ici, il serait en première ligne et obligé d’agir. La célérité se préparait à s’activer.

L’hybride restait là, courbé au maximum pour ne pas laisser sa tignasse dépasser derrière le carreau, parfaitement muet. Pourtant, il aurait voulu protester lorsque Savannah se proposa comme appât. Mais elle était déjà entrain de se préparer et il n’avait rien de mieux à proposer. De plus, il la savait en mesure de se défendre…

Lorsqu’elle sortit, il prit sa place face à Ambroez, l’ouverture de la porte les séparant tout deux. Leurs regards se croisèrent et peut-être le peu de visibilité que cet endroit leur accordait laissa-t-il voir la couleur pâle que prenaient lentement les iris du porteur d’aura métissée. Si le propriétaire de ce regard changeant ignorait la tendance qu’avait ses yeux à modifier leur couleur, le démon l’avait peut-être déjà remarqué lors de leur dernière aventure. Si ça avait été le cas, il aurait été alors sûr que le corps de Mathéo était tout à fait prêt à user de ses pouvoirs et à l’aider.

Lorsque les trois hommes entrèrent à la suite de l’appât, la crosse du six-coups de Matheo fendit l’air à une telle vitesse qu’il se demanda une seconde s’il n’avait pas tapé un peu trop fort. Mais se penchant sur les corps, il se rendit compte qu’ils étaient tous trois simplement inconscient. Loin de le rassurer - complètement désintéressé du sort de ces salopards – il se promit de faire plus attention à ne pas se laisser emporter d’avantage. Il devait absolument rester concentré et maître de ses actes.

Il aida à les ligoter et termina de les bâillonner alors que les autres s’élançaient vers l’entrepôt. Qu’importe qu’il soit dans les derniers. Chacun aurait certainement son lot d’action cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Pacificateur
Avatar : No One
Crédit : Pouss'
Messages : 5
MessageSujet: Re: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   Jeu 27 Sep 2012 - 12:47
Intrigue clôturée suite à l'hiatus du forum. D'autres viendront Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time   
Revenir en haut Aller en bas
 

1. The enemy of my enemy is not my enemy all the time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angel's Breaking-Up :: Livre 1er ☆ Nouveau Centre-Ville :: Rues et ruelles-
Sauter vers: